Canicule : 38 départements toujours en alerte orange

Il fera moins chaud ce samedi 4 juillet 2015. 13 départements ne sont plus en alerte orange.[THOMAS OLIVA / AFP]

Trente-huit départements sont maintenus en alerte orange canicule samedi matin, selon Météo-France.

 

L'alerte qui concernait 51 départements a été levée samedi matin pour 13 d'entre eux : l'Aisne, le Cher, la Creuse, la Dordogne, l'Indre, le Loiret, le Lot-et-Garonne, le Nord, la Seine-et-Marne, les Yvelines, la Haute-Vienne, l'Essonne et le Val-d'Oise. La vigilance orange est maintenue pour les départements de l'Alsace, l'Auvergne, la Bourgogne, la Champagne-Ardenne, la Franche-Comté, la Lorraine, Rhône-Alpes et sur la Corrèze, le Lot, Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, le Tarn et le Tarn-et-Garonne.

"Sur la frange ouest de la zone orange canicule, le vent s'est orienté à l'ouest et amène de l'air plus frais avec des températures maximales prévues l'après-midi entre 28 et 32 degrés du nord au sud", d'où la levée de l'alerte sur 13 départements de cette zone, explique Météo-France, dans un communiqué. Il est prévu des températures maximales de 31 degrés à Orléans au lieu de 36 degrés en observation hier, 32 degrés à Châteauroux au lieu de 37,4 hier, 32 degrés à Périgueux au lieu de 37,7 hier.

En revanche, "les températures maximales resteront très élevées dans l'est du pays, souvent en hausse de 1 à 2 degrés par rapport à vendredi et comprises entre 36 et 39 degrés. Par exemple, il est prévu 37 degrés à Lyon et 39 degrés à Strasbourg", selon les prévisionnistes. Pour ces derniers : "l'épisode caniculaire s'annonce durable, puisqu'il est probable qu'il se prolonge au moins jusqu'en début de semaine prochaine sur certaines régions de l'est du pays."

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles