Canicule : la ligne téléphonique des pompiers de Paris saturée

Les pompiers rappellent de n'utiliser leur ligne pour les cas d'urgence. [AFP]

Cette semaine, une vague de chaleur s'est abattue sur l'ensemble de l'Hexagone avec 51 départements placés en vigilance orange. Les pompiers de Paris ont reçu des milliers d'appels à l'aide. Problème : la plupart était sans nécessité vitale et a saturé la ligne.

 

16.000 appels non-urgents dans la nuit du 3 au 4 juillet et des pompiers débordés. La ligne directe de la brigade de Paris a été saturée par des milliers d'appels, qui ont ainsi empêché les pompiers d'être joignables et donc de venir en aide à des personnes en réelle situation de détresse.

Afin de lutter contre cette manie d'appeler systématiquement le 18 ou le 112, les pompiers se sont mobilisés via un communiqué. Ils précisent alors l'importance d'appeler les pompiers seulement en cas d'urgence afin de ne pas empêcher le secours des personnes réellement dans le besoin. 

 

Le ministère de la Santé conseille d'ailleurs de contacter le 15 (SAMU) en cas de déshydratation grave ou de coup de chaleur. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles