Il manque 50.000 fonctionnaires

Selon le JDD, à la fin de l'année dernière, il manquait ainsi 13.300 enseignants, 5.000 militaires et 4.300 policiers par rapport aux effectifs inscrits dans la loi de finances et votés par le Parlement.[VALERY HACHE / AFP]

Des postes restent à pourvoir dans la fonction publique.  Il manquait en effet 50 000 fonctionnaires en France à la fin de l’année 2014, selon un document de la rapporteure du Budget à l'Assemblée, Valérie Rabault, que le Journal du dimanche (JDD) a pu consulter.

 

Dans le détail, les effectifs des fonctionnaires accusent un défaut de 13 300 enseignants, 5 000 militaires et 4 300 policiers, par rapport aux chiffres prévus dans la loi de finances et votés par le Parlement.

Un phénomène qui n’est toutefois pas nouveau selon la rapporteure, qui rappelle que fin 2012 et fin 2013,47 000 postes restaient à pourvoir.

 

228 millions d'euros économisés

Parmi les causes avancées, un "temps de latence" entre la volonté d’embaucher et l’embauche en elle-même ainsi qu’un manque de candidats, notamment dans l’Education nationale.

En ne suivant pas les objectifs fixés, l’État aurait ainsi économisé, "mécaniquement", 228 millions d’euros l’an dernier. Durant sa campagne, François Hollande avait notamment promis le recrutement de 60 000 agents dans l’Education nationale d’ici 2017.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles