Les policiers autorisés à porter barbe et tatouages

La barbe devra être propre et bien taillée.[ARCHIVES / AFP]

La négociation aura duré plus de deux ans. Finalement, les policiers français sont autorisés à arborer barbe et tatouages, ce qui leur était interdit depuis 1974.

 

Le syndicat Unité SGP Police-Fo a gagné une bataille engagée voici deux ans. Le 17 juin dernier, il a obtenu, en comité technique, l’autorisation pour les policiers de porter barbes et tatouages, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué.

“Si on veut une police au plus près de la population, il faut s’adapter aux évolutions de la société”, explique Yves Lefebvre, secrétaire national du syndicat. Un règlement datant de 1974 interdisait en effet aux agents de porter la barbe, “sauf autorisation spéciale du directeur compétent”.

 

Conditons

Des conditions ont néanmoins été stipulées. La barbe doit en effet être propre et bien taillée - “on ne veut pas de barbes de légionnaires” - précise Yves Lefebvre. Par ailleurs, elle doit être compatible avec le port d’équipements.

En ce qui concerne les tatouages, il ne doivent pas avoir de caractère raciste, politique, religieux ou xénophobe.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles