Canicule à Lille : 30 millions de litres d'eau gaspillés

Les bouches d'incendie ont été détournées pour en faire des fontaines. [CC / Jean-Louis Zimmerman]

L'utilisation sauvage des bouches d'incendie durant la canicule aurait conduit au gaspillage de 30 millions de litres d'eau à Lille. Soit l'équivalent de la consommation quotidienne d'une ville de 200.000 habitants.

 

C'est La Voix du Nord qui rapporte cette statistique effarantes : le squat des bouches d'incendie afin d'en faire des fontaines et se rafraîchir durant la canicule aurait conduit à la consommation de 30 millions de litres d'eau.

Initié en Seine-Saint-Denis, cette "mode" a vite été suivie dans le Nord. Ainsi, du 2 au 6 juillet, les services de maintenance des Eaux du Nord seraient intervenus près de 120 fois pour fermer les bouches détournées.

Les incivilités se sont essentiellement déroulées à Lille, Roubaix et Tourcoing. Au total, le 18 a reçu près de 1000 appels. Quelques chutes de pression et coupures temporaires ont pu être constatées ici et là.

 

 

 

Vous aimerez aussi

Alcool À Lille, la bière se déguste comme un bon vin
Football Ligue 1 : le PSG s'impose face à Lille (2-1) et établit un nouveau record
Le joueur de Strasbourg Dimitri Liénard lors de la réception de Lyon le 12 mai 2018 [PATRICK HERTZOG / AFP/Archives]
Football Strasbourg-Lille : Liénard titulaire, neuf changements au Losc

Ailleurs sur le web

Derniers articles