Vincent Lambert : décision le 23 juillet pour l'arrêt ou non de la nutrition

Vincent Lambert est actuellement pris en charge au CHU de Reims [AFP/ Archives]

L'équipe médicale en charge de Vincent Lambert annoncera le 23 juillet sa décision d'arrêter ou non l'alimentation et l'hydration de Vioncent Lambert, en état pauci-relationnel, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier.

 

"Dans le cadre de la procédure d'arrêt des traitements que j'ai engagée le 15 juillet dernier, j'ai l'honneur de vous convier à participer à un deuxième conseil de famille le 23 juillet à 11H00", indique dans une lettre à la famille, le médecin chef du service où est hospitalisé Vincent Lambert, au CHU de Reims. "L'objectif de cette réunion sera, tout en tenant compte des constatations du Conseil d'Etat et de la Cour européenne des droits de l'Homme, de vous informer des conclusions de la procédure collégiale menée et de la décision que j'aurai prise", indique le docteur Simon dans cette lettre que l'AFP a pu consulter.

L'équipe médicale, qui a rencontré mercredi l'ensemble des proches de Vincent, avait indiqué son intention "d'engager une nouvelle procédure en vue d'une décision d'arrêt des soins", conformément à la décision de la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) qui a validé le 5 juin l'arrêt de son alimentation et de son hydratation.

 

Vive opposition entre la famille et la justice européenne

La justice européenne avait alors confirmé l'avis du Conseil d'Etat qui estimait que la continuation des soins du patient en état végétatif irréversible, selon les experts, constituait une obstination déraisonnable. Ses parents, opposés à l'application de cette décision médicale prise en accord avec son épouse et une grande partie de ses frères et soeurs, avaient demandé en vain la révision de l'arrêt de la CEDH.

Vincent Lambert, ancien infirmier psychiatrique de 38 ans a été victime d'un accident de la route en 2008Les parents de Vincent Lambert ont annoncé jeudi leur intention de déposer plainte contre le CHU et les médecins qui se sont occupés ou s'occupent de Vincent Lambert, pour tentative d'assassinat et pour maltraitance.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles