Sondage : êtes-vous prêt à payer la viande plus chère ?

L'étal d'un boucher. [Jean-Philippe Ksiazek / AFP/Archives]

Les éleveurs français sont mobilisés depuis plusieurs jours pour protester contre la faiblesse des prix de leur production. Ce week-end, le ministre de l'Agriculture et même le président François Hollande ont appelé la grande distribution à augmenter leurs prix pour soutenir les agriculteurs.

 

Ce lundi 20 juillet au matin, plusieurs dizaines d'éleveurs ont bloqué les quatre accès principaux au périphérique de Caen, exigeant la venue du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll. Les éleveurs français se mobilisent depuis plusieurs jours pour alerter sur leur situation de détresse. En cause : la faiblesse des prix de leurs productions.

Le 17 juin dernier, lors d'une réunion au ministère de l'agriculture, les acteurs de la filière (éleveurs, industriels et distributeurs) s'étaient accordés sur l'engagement à revaloriser les prix d'achats de la viande bovine de 5 centimes par semaine. Mais "le compte n'y est pas", a reconnu Stéphane Le Foll.

Aussi, samedi, le ministre a demandé de nouveau à la grande distribution d'augmenter les prix de la viande de façon à améliorer la rémunération des éleveurs.

 

Intervention de François Hollande

Le président Hollande est également monté au créneau, lançant un appel à la grande distribution "pour qu'elle offre aux consommateurs la qualité et aux agriculteurs un prix". Le chef de l'Etat a aussi invité les consommateurs à "manger autant qu'il est possible les produits de l'élevage français", quitter à payer quelques centimes de plus.

Face à la crise de l'élevage français, êtes-vous prêt à payer un peu plus cher pour consommer de la viande d'origine française ? 

Vous aimerez aussi

Les bufflonnes, une solution à la crise du lait
élevage Les bufflonnes, une solution à la crise du lait
Pyrénées-Atlantiques : les bergers attendent les ours de pied ferme
Animaux Pyrénées-Atlantiques : les bergers attendent les ours de pied ferme
Les militants antispécistes multiplient les actions, parfois coup de poing, depuis plusieurs mois.
Militantisme Vegans et bouchers à couteaux tirés

Ailleurs sur le web

Derniers articles