Megève : un saisonnier meurt lors d'une soirée qui tourne mal

Un saisonnier meurt lors d'une soirée qui tourne mal à Megève [Loic Venance / AFP/Archives]

Un homme est décédé dans la nuit de vendredi à samedi dans des circonstances encore floues lors d'une soirée alcoolisée entre saisonniers qui a mal tourné dans la très chic station de Megève (Haute-Savoie), a-t-on appris dimanche auprès du parquet d'Annecy.

 

Un homme de 45 ans, suspecté d'avoir frappé à mort la victime, âgée d'une cinquantaine d'années, a été interpellé samedi et placé en garde à vue.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'agresseur, un homme "désocialisé" condamné pour meurtre en 1999, squattait un hôtel désaffecté de la station haut-savoyarde, où s'est tenu le drame.

 

La victime et son agresseur se connaissaient

La victime, également décrite comme "désocialisée", avait semble-t-il fait sa connaissance il y a trois mois à Toulon, d'où elle est originaire.

Le défunt venait de rejoindre la station avec sa compagne, âgée de 51 ans, pour trouver un emploi au cours de la saison d'été. Il devait débuter dans les prochains jours un contrat dans un supermarché de la station de ski de Praz sur Arly (Haute-Savoie).

Les premières auditions ont permis de mettre au jour deux versions différentes des faits. Devant les enquêteurs, la compagne du saisonnier a indiqué avoir laissé les deux hommes seuls au cours de la soirée, puis avoir été rejointe par l'agresseur, qui aurait confessé son crime et l'aurait agressée sexuellement.

De son côté, ce dernier a affirmé avoir tenté de protéger la quinquagénaire des coups de son compagnon, devenu violent sous l'effet de l'alcool.

 

Un "état d'ivresse extrêmement avancé"

"L'auteur des faits reconnaît cependant avoir frappé la victime, et qu'elle est morte sous ses coups. Il plaide pour des coups mortels", a précisé Éric Maillaud, le procureur de la République d'Annecy.

"Les deux hommes se trouvaient dans un état d'ivresse extrêmement avancé. La compagne de la victime l'était un peu moins. Leur capacité à raconter ce qui s'est passé est donc nécessairement limitée", a ajouté Éric Maillaud.

C'est la compagne du défunt, prenant conscience de la situation, qui s'est rendue à pied à la gendarmerie sur les conseils de l'agresseur, samedi vers 8H45, pour révéler le drame.

Une information judiciaire doit être ouverte lundi matin, "à priori pour meurtre", a précisé Éric Maillaud. L'homme devrait être déféré au parquet d'Annecy dans la foulée et présenté à un juge d'instruction avec des réquisitions de mandat de dépôt.

En état de récidive, le quadragénaire encourt une peine de prison à perpétuité.

Vous aimerez aussi

Tour de France Par où passe le Tour de France le 23 juillet ?
Christopher Froome Froome remporte la 18e étape du Tour de France et conforte son maillot jaune
Tour de France Par où passe le Tour de France le 22 juillet ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles