Ecole saccagée à Melun : la mairie porte plainte

La municipalité a déposé une plainte après le saccage d'une école maternelle par plusieurs mineurs. [AFP / ARCHIVES]

La mairie de Melun (Seine-et-Marne) a déposé une plainte lundi 3 août pour le saccage d'une école maternelle samedi par des enfants de 5 à 13 ans, a-t-on appris de source municipale.

 

"Nous avons d'abord déposé une plainte contre X et, lorsque les auditions des enfants seront terminées, nous porterons plainte de façon nominative", a expliqué l'entourage du maire.

Les auditions des 22 vandales en culottes courtes, interpellés après avoir été pris la main dans le sac, ont commencé lundi, a indiqué la police. Etant tous mineurs, ils encourent des mesures éducatives, dont le parquet n'a pas précisé la nature, mais "les parents sont responsables civilement de leurs enfants et doivent réparer les dégâts", a-t-il précisé.

Selon une source policière, c'est "l'effet de groupe" qui aurait amené les enfants à briser une vitre, renverser des étagères et étaler de la peinture sur les murs de plusieurs salles de classe, avant d'être dénoncés par un riverain.

Vous aimerez aussi

Justice Créteil : l'Etat condamné pour ne pas avoir réussi à placer un enfant autiste en classe spécialisée
Seine-et-Marne Alerte enlèvement : le petit Adam a été retrouvé sain et sauf
Le tribunal d'application des peines de Melun a accepté de "suspendre" pour raison médicale la peine de Dieter Krombach -ici sur une photo datant de 2004-, condamné en 2012 à 15 ans de prison pour la mort de sa belle-fille Kalinka Bamberski [- / FAMILY ALBUM/AFP/Archives]
Faits divers Affaire Bamberski : peine suspendue pour Dieter Krombach

Ailleurs sur le web

Derniers articles