Paris : un enfant de 5 ans meurt renversé par une camionnette

L'enfant de 5 ans a succombé à ses blessures. [AFP / ARCHIVES]

Un enfant de 5 ans de nationalité roumaine est mort mardi dans un accident de la circulation à Paris, dans des circonstances qui restaient encore à déterminer, a-t-on appris de sources concordantes.

 

"Un enfant de 5 ans est décédé dans un accident de circulation", a indiqué la préfecture de police de Paris (PP), soulignant que l'enquête était encore en cours. L'accident a eu lieu à 14H30 sur le boulevard Ménilmontant (XIè arrondissement), a-t-on précisé de source proche de l'enquête.

L'enfant se trouvait avec sa mère et sa tante, a rapporté la PP. Ces dernières ont traversé à un passage protégé, lui faisant ensuite signe de les rejoindre. C'est au moment où l'enfant traversait à son tour qu'il a été renversé par une camionnette, ajoute cette source. Il a succombé sur place malgré les efforts des secours.

 

Fuite des occupants de la camionnette

Selon les premiers éléments de l'enquête, le conducteur et le passager de la camionnette ont pris la fuite à pied, après avoir abandonné la camionnette non loin de là. Celle-ci n'a pas été signalée volée, a précisé la source proche de l'enquête.

Une autre source policière souligne que plusieurs témoignages de l'accident sont contradictoires, certains affirmant que la fourgonnette n'était pas impliquée dans l'accident. "Les deux occupants du véhicule ont pris la fuite après l'accident. Je fais confiance aux services de police pour qu'ils soient rapidement identifiés et entendus, afin que soient établies au plus vite les circonstances exactes de ce drame", a indiqué le maire de Paris, Anne Hidalgo, dans un communiqué, adressant ses "sincères condoléances" à la famille de la victime.

La PP a par ailleurs démenti que l'enfant était en train de fuir une intervention de police visant à disperser des vendeurs à la sauvette, comme l'affirment des médias. "Il n'y avait aucune opération d'éviction en cours" et "l'enfant n'était pas en train de fuir mais se rendait au contraire vers le lieu où se trouvaient les vendeurs", a précisé le service de presse de la préfecture de police.

L'enquête a été confiée au Service de traitement judiciaire des accidents (STJA) de la PP.

Vous aimerez aussi

Paris La Techno Parade fête ses 20 ans avec la crème des DJs
Un centre d'hébergement pour réfugiés dans le 16e à Paris
Paris Un centre d'hébergement pour réfugiés dans le 16e
Ile-de-France Vélib' : «La majorité des objectifs sont atteints» selon Catherine Baratti-Elbaz

Ailleurs sur le web

Derniers articles