Mort d'un recruteur jihadiste : Cazeneuve prudent

La frontière entre la Turquie et la Syrie est un lieu de rendez-vous pour de nombreux jihadistes européens.[ARIS MESSINIS / AFP]

Le gouvernement est en train de vérifier si le Niçois Omar "Omsen" Diaby, considéré comme un grand recruteur de jeunes jihadistes français, est bien mort en Syrie, a indiqué lundi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. 

 

"Des vérifications sont en cours, qui ne sont pas faites uniquement par mes services", a indiqué le ministre à l'AFP, en marge d'un déplacement dans les Alpes-de-Haute-Provence. L'homme est considéré comme un "recruteur très important" de jeunes Français, a noté M. Cazeneuve. Selon des tweets de spécialistes des questions islamistes et des proches vivant en Syrie, cités samedi par la presse, le Niçois serait mort en Syrie des suites de ses blessures lors d'un repérage avant une attaque contre le régime syrien.   

Le Premier ministre Manuel Valls n'a pas souhaité réagir à cette annonce, mais a noté que le terrorisme est "une préoccupation constante" du gouvernement. "Tous les jours ce sont des réseaux jihadistes qui sont démantelés, des individus qui sont surveillés, des attentats qui sont évités régulièrement", a commenté le chef du gouvernement français.

 

Visite dans le Verdon

Les deux ministres ont rencontré lundi dans la région des gorges du Verdon et du lac artificiel de Sainte-Croix, dans le sud des Alpes-de-Haute-Provence, l'ensemble des unités chargées d'assurer la sécurité de cette zone très touristique."Au moment du crash de la Germanwings, il y a eu une mobilisation exceptionnelle des gendarmes et des sapeurs pompiers du département pour apporter des secours dans un contexte qui était tragique, désespéré", a rappelé M. Cazeneuve pour expliquer le choix de ce déplacement.

"C'est un lieu exceptionnel qui nécessite une mobilisation supplémentaire que ce soit en montagne, dans les gorges du Verdon, sur le lac de Sainte-Croix", a noté M. Valls à l'issue d'une matinée de visites à Sainte-Croix-du-Verdon et Moustiers-Sainte-Marie. Il a rendu hommage aux forces de l'ordre et aux pompiers sur le terrain, qui s'emploient en outre à lutter contre la délinquance, comme les vols à la roulotte.

M. Valls, qui a interrompu lundi ses vacances dans le sud de la France pour effectuer cette tournée, souhaite "faire la démonstration que nous sommes au travail tous les jours". "Demain je me rendrai dans le Gard à la rencontre des agriculteurs qui souffrent de la crise bovine, de la crise laitière, de la crise porcine et de la sécheresse", a-t-il annoncé. Ce nouveau déplacement estival doit se dérouler dans la commune de Vauvert (Gard).

 

Vous aimerez aussi

Le ministre de l'intérieur Christophe Castaner à Albi, le 19 octobre 2018 [ERIC CABANIS / AFP]
Politique Christophe Castaner présente sa feuille de route
Dès sa nomination, le ministre s'est rendu auprès de policiers des Lilas, en Seine-Saint-Denis.
Ministère de l'Intérieur Les missions de Christophe Castaner
Politique Les premiers pas de Castaner à l'Intérieur

Ailleurs sur le web

Derniers articles