Alerte enlèvement : le garçon de 4 ans retrouvé

Rifki, un petit garçon de quatre ans disparu le samedi 15 août à Rennes, a été retrouvé le dimanche 16 août à Libourne. Le plan Alerte Enlèvement avait été enclenché. [THOMAS COEX / AFP]

Le petit garçon, prénommé Rifki, âgé de 4 ans et d'origine comorienne, enlevé samedi vers 14H00, place de la mairie à Rennes, a été retrouvé sain et sauf ce dimanche à Libourne en Gironde.

 

L'enfant a été retrouvé dimanche dans l'après -midi dans un TGV à Libourne en Gironde. Son ravisseur a été arrêté. "L'enfant a été découvert à Libourne, il est en en bonne santé apparente, il va être examiné par des médecins", a expliqué le procureur de la République de Rennes. "Le suspect, avec lequel l'enfant se trouvait, a été interpellé, grâce à la présence d'esprit d'une voyageuse".

Plus tôt dans la journée, le ministère avait déclenché le plan alerte enlèvement, désormais levé. Une description de l'enfant et son ravisseur était accessible sur le site dédié au plan.

"Il a la peau noire, et les cheveux courts. Il est vêtu d'un pantalon, d'un tee-shirt et d'un blouson, l'ensemble de couleur noire, et chaussé de baskets rouges et blanches. Il a une casquette avec une tête de mort. Signe particulier: excroissance sur l'oreille droite", décrit le communiqué.

 

 

"Le suspect, un certain Ahmed, est de couleur noire, 25 ans environ, 1 M 70 , corpulence mince, avec les cheveux en crête, vêtu d'un jean avec un dessin de lion sur la poche arrière et la jambe gauche, et d'un blouson marron à manches courtes", poursuit ce communiqué.

L'alerte enlèvement consiste à lancer en cas de rapt d'enfant mineur une alerte via une cinquantaine de canaux de diffusion afin mobiliser la population dans les recherches.

 

Une intervention délicate

"Lorsque les gendarmes, notamment de Libourne, ont été avisés et sont intervenus dans un TGV bondé il n'y avait pas de certitude. C'était une intervention délicate dans un environnement où il y avait beaucoup de monde", a déclaré le maire PS de Libourne, Philippe Buisson.

Dans un tweet, le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve a exprimé son "soulagement d'avoir retrouvé sain et sauf le petit Rifki, félicitations aux gendarmes qui ont interpellé son ravisseur à Libourne".

 

 

Vous aimerez aussi

Le Canot de Napoléon 1er repart en Bretagne
oeuvre d'art Le Canot de Napoléon 1er repart en Bretagne
Bretagne Les Bretons veulent leur propre émoji
faits-divers Bretagne : un homme contrôlé ivre en allant chercher son fils à l'école

Ailleurs sur le web

Derniers articles