Encore deux écoles saccagées à Nice

L'école Thérèse-Roméo est l'un des deux établissements vandalisés dans la nuit de lundi à mardi. [Google Street View]

Deux écoles niçoises ont été vandalisées dans la nuit de lundi à mardi 18 août. Une véritable série noire puisqu'un autre établissement avait également été saccagé 24 heures plus tôt.

 

S'agit-il d'un hasard ou d'opérations coordonnées ? Deux écoles du chef-lieu des Alpes-Maritimes ont été vandalisées. Dans la première - l'école Fuon Cauda, dans le quartier Valrose - de l'équipement informatique a été dérobé par les malfaiteurs. Dans la seconde - l'école Thérèse-Roméo, une salle de classe a été saccagée et des aliments ont été consommés, rapporte Nice-Matin.

Ces deux incidents surviennent alors qu'un troisième établissement a été pillé dans la nuit de dimanche à lundi : l'école Ray-Gorbella, située dans les quartiers nord de la ville. Deux salles de classe, le réfectoire et le vestiaire des employés y ont été vandalisés. Là-aussi, des aliments ont été retrouvés sur place. La mairie de Nice a porté plainte. Non loin de Nice, à Saint-Laurent du Var, une quatrième école a été la cible d'une intrusion ce week-end, occasionnant des dégats substantiels.

Plusieurs autres établissements scolaires ont été saccagés durant cet été dans d'autres régions de l'hexagone. Qu'il s'agisse d'une école maternelle de Melun (Seine-et-Marne), ravagée par une vingtaine de mineurs le 31 juillet, de l'école maternelle de Saint-Augustin (Seine-et-Marne également), dégradée par trois adolescents de quinze ans, ou encore de l'école de Muzillac (Morbihan), incendiée par trois mineurs dans la nuit de 22 au 23 juillet.

 

Vous aimerez aussi

Une école de DJ ouvre à Nice
enseignement Une école de DJ ouvre à Nice
Justice Procès Pastor : «Je répondrai à toutes les questions», promet le gendre de la victime
Mariage Christian Estrosi refuse de marier un couple qui a multiplié les débordements

Ailleurs sur le web

Derniers articles