Migrants à Calais : les points de l'accord entre Paris et Londres

L'Angleterre va allouer 10 millions d'euros sur deux ans à la prise en charge des migrants. [ DENIS CHARLET / AFP / Archives]

Bernard Cazeneuve et Theresa May ont dévoilé jeudi les principaux points de l'accord entre la France et l'Angleterre sur la question des migrants à Calais, qui essayent chaque jour de se rendre en Grande-Bretagne en passant par le Tunnel sous la Manche.

 

Dix millions d'euros sur deux ans seront consacrés, par le gouvernement britannique, à la prise en charge des migrants de Calais. Ces moyens supplémentaires seront alloués pour sécuriser le site d'Eurotunnel et mettre en place des équipes de fouille de fret 24H/24

Le plan prévoit par ailleurs la création d'un "commandement unifié", dirigés par deux responsables français et britannique, afin de lutter contre les réseaux. Une équipe "conjointe" aura également pour vocation d'augmenter les éloignements de migrants illégaux. 

Sur le plan humanitaire, l'accord prévoit d'"intensifier l'observation" des migrants pour "identifier les plus vulnérables et les victimes potentielles de la traite", notamment les femmes et les enfants, dans l'idée de les informer et les placer en lieu sûr, "ce qui implique des capacités de logement et de prise en charge pour notamment empêcher que puissent avoir accès à ces populations vulnérables tous ceux qui cherchent à les exploiter".

L'accord veut aussi augmenter les capacités de traitement des demandes d'asile et dans ce cadre "le gouvernement britannique apportera une aide (...) pour la mise en place d'hébergements dédiés, situés à une distance significative de Calais". L'objectif est notamment de "diminuer la pression migratoire" dans le Calaisis.

En marge de l'accord, Bernard Cazeneuve a annoncé que les intrusions avaient été divisées par dix ces dernières semaines.

Vous aimerez aussi

Des migrants d'Amérique centrale essayant de pénéterr aux Etats-Unis font la queue pour une distribution de nourriture à Tijuana au mexique le 15 novembre 2018 [ALFREDO ESTRELLA / AFP]
Immigration Mexique : plus de 2.000 migrants sont arrivés à Tijuana à la frontière américaine
Immigration Mexique : les migrants espèrent toujours passer de l'autre côté de la frontière
Immigration Les Américains ferment progressivement leur frontière avec le Mexique

Ailleurs sur le web

Derniers articles