Hollande : "Nous devons nous préparer à d'autres assauts"

Le président de la République François Hollande[AFP / archives]

François Hollande a exprimé son inquiétude face à la menace terroriste à laquelle est exposée la France, à l'occasion de son discours d'ouverture de la semaine des ambassadeurs.

 

"Nous sommes toujours exposés et l’agression qui s’est produite vendredi aurait pu dégénérer en un carnage monstrueux" a déclaré mardi 25 août François Hollande à l'ensemble des ambassadeurs réunis à Paris. "Nous devons nous préparer à d'autres assauts et donc nous protéger", a-t-il affirmé. Il a notamment indiqué qu'il proposerait de réunir tous les pays impliqués dans la lutte contre Boko Haram pour envisager des actions communes.

Le président de la République a consacré la suite de son allocution à la préparation de la Conférence mondiale sur le climat de décembre.

François Hollande a abordé la crise chinoise, en indiquant "faire confiance aux autorités chinoises pour surmonter la crise boursière". De son côté, le ministre de l'Economie estime que cette crise n'aura pas d'impact sur la croissance française 2015, 

 

Vous aimerez aussi

Politique Mairie de Barcelone : Manuel Valls à l'heure du choix
Politique François Hollande tacle (encore) Emmanuel Macron
Polémique autour de la vente des Rafales à l'Inde en 2016
François Hollande Polémique autour de la vente des Rafale à l'Inde en 2016

Ailleurs sur le web

Derniers articles