Soupçons de chantage contre le Maroc : l'avocat de la journaliste confirme "un deal financier"

Le roi du Maroc Mohammed VI, le 9 février 2015 à Paris [Alain Jocard / AFP/Archives] Le roi du Maroc Mohammed VI, le 9 février 2015 à Paris [Alain Jocard / AFP/Archives]

Un "deal financier" a bien eu lieu entre le Maroc et les deux journalistes français soupçonnés d'avoir fait chanter le royaume, qui ont été "piégés" par des "enregistrements sauvages", a déclaré à l'AFP l'avocat de la journaliste Catherine Graciet, Eric Moutet.

 

Les deux journalistes sont arrivés vendredi soir au palais de justice de Paris pour être présentés à un juge d'instruction en vue de leur éventuelle mise en examen, a constaté une journaliste de l'AFP. Pour Me Moutet, "une logique de stratagème" s'est mise en place de la part du Maroc dans ce dossier.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles