Gaz, stages, RSA... ce qui change au 1er septembre

Des billets de banque en euros. [Philippe Huguen / AFP/Archives]

La rentrée apporte, comme chaque année, son lot de changements. Energie, finances, stages, retraites… A compter du 1er septembre, de nouvelles mesures viennent modifier de nombreux aspects de la vie quotidienne des Français.

 

 

► Une légère hausse pour les tarifs réglementés du gaz

Les tarifs réglementés du gaz grimpent en moyenne de 0,5 % par rapport au mois dernier, comme en a décidé la Commission de régulation de l’énergie. Cette hausse fait suite à l’augmentation des coûts d’approvisionnement d’Engie (ex GDF Suez). A noter toutefois que les tarifs réglementés du gaz, qui s’appliquent à quelque sept millions de foyers, ont baissé en moyenne de 6,5 % depuis le 1er janvier 2015.

 

► Des paiements en liquide plafonnés à 1 000 euros

Si un achat dépasse 1 000 euros, il est désormais impossible de payer en liquide ou au moyen de monnaie électronique, selon un décret paru en juin dernier. Initialement de 3 000 euros, ce plafond a été abaissé par le ministère des Finances afin de lutter contre le blanchiment d’argent. Une mesure qui ne s’applique néanmoins pas aux touristes étrangers (plafonnés à 10 000 euros).

 

► Des éthylotests obligatoires pour les bus et les autocars

Obligés de souffler pour pouvoir démarrer. C’est ce qui attend les chauffeurs de bus et d’autocars, contraints de s’équiper d’éthylotests antidémarrage. Si le dispositif détecte un taux d’alcoolémie supérieur au seuil autorisé, impossible de mettre en marche le véhicule. Nuance, un démarrage manuel reste possible grâce à un code détenu par l’employeur. Démarrer après un souffle positif constitue néanmoins une infraction au code de la route. 

 

► Une revalorisation à hauteur de 2 % pour le RSA socle

Le RSA "socle", réservé aux foyers qui ne disposent d’aucun revenu d’activité, est revalorisé de 2 %. Une personne seule va désormais percevoir 524,16 euros par mois, soit une augmentation d’environ 10 euros. Une personne seule avec un enfant touchera 786,24 euros. Un couple avec deux enfants recevra 1.100,74 euros, contre 1.079,15 euros auparavant.

 

► Une augmentation de la rétribution des stagiaires

Un coup de pouce pour les futurs travailleurs : les stagiaires vont désormais toucher au moins 554 euros par mois, contre 508 auparavant, soit une augmentation mensuelle de 46 euros. La gratification n’est obligatoire que pour les stages d’une durée de deux mois minimum.

 

► Une réduction des délais pour les futurs retraités

Les futurs retraités du régime général seront désormais assurés de percevoir leur pension dans le mois qui suit leur départ à la retraite, selon un décret paru le 20 août dernier. Une condition à cela : avoir déposé un dossier complet au moins quatre mois avant la cessation d’activité. Quant aux régimes des salariés agricoles et des indépendants, une mesure similaire devrait entrer en vigueur avant 2017.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles