Agriculteurs : perturbations limitées sur les routes

Le cortège des tracteurs en route le 3 septembre 2015 pour Paris sur l'A13, à hauteur de   Mantes-la-Jolie [KENZO TRIBOUILLARD / AFP] Le cortège des tracteurs en route le 3 septembre 2015 pour Paris sur l'A13, à hauteur de Mantes-la-Jolie [KENZO TRIBOUILLARD / AFP]

Les manifestations d'agriculteurs en colère qui convergent sur Paris en tracteurs provoquaient jeudi des perturbations limitées sur les routes, de nombreux automobilistes ayant pris leurs dispositions", a annoncé le Centre national d'information routière (CNIR).

 

Peu après 08h00, un bouchon de 8 kilomètres était relevé sur l'autoroute A1, un autre de 3 km sur l'A4. Le CNIR relève "beaucoup moins de voitures sur les routes" que d'ordinaire: "Les usagers étaient prévenus et ont pris leurs dispositions".

Un cumul de 55 kilomètres de bouchons était constaté en région parisienne à 08H15, un chiffre "faible pour cette heure-ci", selon la Direction des routes Ile-de-France (Dirif).

Les agriculteurs ont mobilisé 1.038 tracteurs, 49 bus et 50 véhicules légers qui étaient en route vers Paris pour leur démonstration de force, a annoncé un peu plus tôt la préfecture de police de Paris.

Les cortèges empruntent les autoroutes A1, A4, A6, A10, A13. Le plus gros cortège concerne l'A1 avec 403 tracteurs et 15 bus qui ont pris la route peu après 07H00 pour rallier Paris, selon cette source.

Les différents cortèges de tracteurs doivent converger vers la porte de Vincennes, dans l'Est parisien.

Ils devraient réemprunter les mêmes itinéraires en fin de manifestation à partir de 17H00.

Les agriculteurs ont prévu une démonstration de force pour exprimer leur désespoir face à l'effondrement des cours et demander des réformes de fond.

La préfecture de police de Paris a invité les Franciliens à utiliser les transports en commun jeudi pour se rendre dans la capitale.

À suivre aussi

Proche-Orient Iran : qui sont les Gardiens de la Révolution ?
La police tire des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants, le 21 juillet 2019 à Hong Kong [Laurel CHOR / AFP]
Asie La colère gronde à Hong Kong après les agressions brutales de manifestants
Manifestation Mort d’Adama Traoré : un nouveau rassemblement pour dénoncer les «violences policières»

Ailleurs sur le web

Derniers articles