Deux frères jumeaux arrêtés pour viol, un seul aux assises

L'accusé comparaît aux assises d'Aix-en-Provence L'accusé comparaît aux assises d'Aix-en-Provence. [AFP / Archives]

Un jeune Marseillais comparaît à partir de lundi 7 septembre aux assises d'Aix-en-Provence pour viol, alors que son frère jumeau, arrêté en même temps que lui, a été disculpé.

 

Il comparaitra seul. Un jeune Marseillais arrêté avec son jumeau en février 2013, est jugé à partir d’aujourd’hui aux assises d’Aix-en-Provence pour trois viols, quatre tentatives de viol et une agression sexuelle, au terme d’une enquête qui a finalement disculpé son frère.

 

Un ADN commun

Tout avait commencé par une affaire de viols en série, dans laquelle la police avait rapidement identifié un ADN commun. Problème, il n’appartenait pas à une, mais deux personnes : deux jumeaux monozygotes, donc avec le même patrimoine génétique.

Placés en détention provisoire, les deux frères, qui avaient un seul compte Facebook, s’échangeaient certains vêtements et partageaient une voiture, ont d’abord nié en bloc. Ce n’est qu’au bout de dix mois que des recoupements ont fini par  mettre le second hors de cause, confondant le premier notamment à cause d’un zozotement. Une des seules caractéristiques qu’il ne partage pas avec son frère.  

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles