Soupçons de viols pour des jumeaux : l'un des deux avoue

Le symbole de la Justice. Le symbole de la Justice.[Jacques Demarthon / AFP/Archives]

Un jeune homme accusé d'une série de viols, qui ont conduit son frère jumeau à faire 10 mois de détention provisoire, a reconnu les faits ce lundi. 

 

Devant les assises de Bouches-du-Rhône, l'accusé est poursuivi pour trois viols, trois tentatives de viols et une agression sexuelle commis entre septembre 2012 et février 2013.

Ce lundi 6 septembre, le président de la cour lui a demandé s'il reconnaissait les faits. "Je reconnais tous les faits", a répondu l'homme de 26 ans, parlant ainsi du caractère sexuel des agressions, ce qu'il n'avait pas fait jusque-là. "Je suis désolé d'avoir menti depuis tout ce temps", a-t-il ajouté, j'avais honte de moi, je n'arrivais pas à le dire".

 

Un défi pour la justice

L'affaire avait été un véritable défi pour la justice, puisque les deux jumeaux (l'accusé et son frère) étaient monozygotes - avec le même ADN. Ils vivaient ensemble, échangeaient leurs vêtements, parfois leurs téléphones, utilisaient la même voiture et avaient un compte Facebook commun... Ils se sont aussi fait arrêter ensemble, à leur domicile le 7 février 2013 après que plusieurs traces ADN prélevées sur les victimes ou leurs effets ne mènent les enquêteurs dans leur direction.

Ce n'est qu'après une enquête minutieuse que l'un des deux a été disculpé, libéré après 10 mois de détention provisoire, avant de bénéficier d'un non-lieu.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles