La décision pour les "dames pipi" encore repoussée

Les "dames pipi" s'occupaient pour certaines depuis 32 ans de l'entretien des WC publics dans plusieurs gares de la capitale et édifices touristiques. [CC / Flickr]

Les "dames pipi" qui devaient être fixées ce mardi sur le sort, devront finalement encore patienter jusqu'au mardi 29 septembre.

 

Le conseil des prud’hommes de Paris a finalement remis sa décision à la fin du mois. Cela fait deux fois que la question de l'avenir de cette dizaine de nettoyeuses des toilettes publiques de la capitale est ajournée, après une première audience le 27 août dernier.

Après avoir entretenu parfois pendant trente ans les WC de gares ou de lieux comme le Sacré-Coeur ou la cathédrale Notre-Dame, elles sont sans emploi depuis le 1er juillet. Leur ancien employeur, Stem propreté, a cédé son activité à l'entreprise 2theloo. Et cette entreprise hollandaise ne souhaite pas garder ces "dames pipi", qui ne seraient plus adaptées à l'activité, selon ses dirigeants.

 

Au chômage forcé depuis le 1er juillet

Ces nettoyeuses soutenues par la Mairie de Paris ont entre 45 et 65 ans, et désirent pouvoir continuer à effectuer leur travail.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles