Fusillade à Marseille : Cazeneuve annonce un plan de lutte contre le trafic d'armes

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, le 12 septembre 2015 à Paris [Thomas Samson / AFP/Archives] Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, le 12 septembre 2015 à Paris [Thomas Samson / AFP/Archives]

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé dimanche qu'il présenterait prochainement un plan global "extrêmement offensif" pour lutter contre le trafic et la détention d'armes, après la fusillade qui a fait un mort et cinq blessés à Marseille.

 

"Je proposerai d'ici à six semaines un plan global extrêmement offensif de lutte contre le trafic et la détention d'armes dans notre pays", a annoncé Bernard Cazeneuve, invité du "Grand rendez-vous Europe1-Le Monde-Itélé" en réponse à une question sur la fusillade de Marseille.

"Il y a toujours trop de violence dans cette ville. Nous avons obtenu des résultats très significatifs en matière de lutte contre la délinquance dans cette ville où nous avons saisi énormément d'armes", a souligné le ministre de l'Intérieur

Une équipe de la police scientifique recueille des indices près du corps d'un homme tué dans une fusillade devant un bar, le 13 septembre 2015 à Marseille [ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP]
Photo
ci-dessus
Une équipe de la police scientifique recueille des indices près du corps d'un homme tué dans une fusillade devant un bar, le 13 septembre 2015 à Marseille
 

 

"Mais, a-t-il ajouté, le désarmement de tous ces groupes criminels doit être intensifié. Il faut savoir que chaque année depuis 2013, nous saisissons près de 6.000 armes sur des groupes criminels et que, sur ces 6.000 armes, il y a à peu prés 1.200 armes de guerre et je veux procéder au désarmement de tous ces criminels", a-t-il lancé.

Les occupants d'une grosse voiture ont ouvert le feu, tôt dimanche matin, sur un groupe de personnes abritées sous l'auvent d'un bar, en face de l'opéra de Marseille, en plein centre ville, faisant un mort et cinq blessés.

Vous aimerez aussi

Bouches-du-Rhône Marseille : un enseignant doublait son salaire en vendant de la cocaïne
Boris HORVAT / AFP
argent L'accueil du concours Miss France coûtera 150.000 euros à la ville de Marseille
ALAIN JOCARD / AFP
Politique Marseille : Brigitte Macron est revenue dans les quartiers Nord, comme promis lors de la présidentielle

Ailleurs sur le web

Derniers articles