Une enquête ouverte après des combats de MMA à Paris

Le Japonais Koji Oishi frappe son adversaire philippin Honorio Benario pendant un combat de mixed martial arts (MMA), le 31 mai 2013 à Manille. [Noel Celis / AFP/Archives]

Le secrétariat d'Etat aux sports a ouvert lundi une enquête administrative après qu'une soirée de MMA (Arts martiaux mixtes), interdit en France, a eu lieu ce week-end dans la capitale.

 

Comment des combats, dont la discipline est interdite dans le pays, ont-ils pu avoir lieu à Paris ? C'est la question que veut résoudre Thierry Braillard, le secrétaraire d'Etat aux Sports, qui a ouvert lundi une enquête "qui devrait aller très vite", selon un membre de son cabinet. Samedi soir, une compétition de MMA, "Cage Encounter #4", s'est en effet tenue au Cirque d'Hiver (11e). Cette discipline autorise les techniques de nombreux sports de combat (lutte, judo, boxe, ...).

 

Des coups au sol dans une cage

Pendant près de trois heures, les combattants se sont succédés sur un ring dans une cage, et en s'assenant des coups au sol, deux points interdits par le règlement du ministère des Sports. Aucun incident n'a cependant été relevé.

Plus de 1 500 spectateurs ont assisté au gala, parmi lesquels le chanteur et acteur Joey Starr, la judokate Lucie Décosse ou encore le boxeur Hassan Ndam. Les organisateurs ont tenu à aller à l'encontre de la législation afin d'inciter l'Etat à légaliser cette discipline, selon Le Parisien.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles