Patrick Pelloux va cesser sa collaboration avec Charlie Hebdo

L'urgentiste Patrick Pelloux (D) lors de la manifestation unitaire du 11 janvier 2015 à Paris en hommage aux victimes de la tuerie de Charlie Hebdo [Thomas Samson / AFP/Archives] L'urgentiste Patrick Pelloux (D) lors de la manifestation unitaire du 11 janvier 2015 à Paris en hommage aux victimes de la tuerie de Charlie Hebdo [Thomas Samson / AFP/Archives]

L'urgentiste Patrick Pelloux, chroniqueur à Charlie Hebdo depuis douze ans, a annoncé sur la radio étudiante Web7Radio qu'il allait cesser sa collaboration avec l'hebdomadaire satirique, une décision confirmée à l'AFP par une journaliste de Charlie.

 

"Si j’ai décidé d’arrêter d’écrire dans Charlie Hebdo, c’est parce qu'il y a quelque chose qui est terminé", déclare Patrick Pelloux à Web7Radio. Ce départ, "sans doute début janvier", a été confirmé à l'AFP par Zineb El Rhazoui, journaliste de Charlie Hebdo, dont la rédaction a été décimée par un attentat en janvier.

"Il y en a d’autres qui vont continuer ce journal et je reste Charlie Hebdo dans l’âme mais il faut savoir tourner la page un jour", explique Patrick Pelloux dans l'entretien accordé vendredi soir à Web7Radio. 

"Je pense que je n’apporte plus rien à ce journal. Je m’en irai sans tambour ni trompette" en début d'année prochaine, ajoute-t-il, soulignant qu'il n'a "plus le courage de continuer chaque semaine". 

Cette annonce de Patrick Pelloux intervient alors que le dessinateur Luz a confirmé mercredi qu'il quitterait le journal la semaine prochaine.

 

Vous aimerez aussi

Incendie Charlie Hebdo se paye Macron avec sa Une sur Notre-Dame
Le combat d’une victime de l’hyper cacher pour se faire indemniser
Attentat Le combat d’une victime de l’Hyper Cacher pour se faire indemniser
Les juges d'instruction antiterroristes ont ordonné jeudi le renvoi aux assises de 14 personnes soupçonnées à des degrés divers de soutien logistique aux auteurs des attaques de Charlie Hebdo, Montrouge et de l'Hyper Cacher
Enquête Attentats de janvier 2015 : 14 personnes renvoyées aux assises par les juges antiterroristes

Ailleurs sur le web

Derniers articles