Prud'hommes : les "dames pipi" de Paris déboutées

Les dossiers de six des neuf "dames pipi" ont été rejetés. Les dossiers de six des neuf "dames pipi" ont été rejetés. [CC / Flickr]

Le conseil des prud'hommes a débouté mardi les dossiers de "dames pipi" de Paris, qui sont sans employeur depuis le 1er juillet.

 

"Il n'y a pas lieu à un référé". C'est par ces mots que le conseil des prud'hommes de Paris a débouté les procédures d'urgence de six nettoyeuses de wc public, mardi. Celles-ci réclamaient d'être reprises par 2theloo, le nouveau prestataire de nettoyage des toilettes de grands monuments de la capitale (Notre-Dame, Sacré-Coeur ...). Elles vont faire appel du jugement.

Cette décision "conforte la position qui est la nôtre depuis le début. C'est maintenant à Stem (leur précédent employeur) d'en tirer les conséquences", a affirmé l'avocat de l'entreprise néerlandaise. De son côté, le syndicat FO qui soutien ces "dames pipi" en appelle également à la Mairie de Paris, qui s'était engagée à "trouver une solution", afin "qu'aucune salariée ne reste sur le carreau".

 

La Mairie à la rescousse ?

Les plaignantes peuvent ainsi compter sur le soutien de la municipalité, qui a qualifié la décision de "choquante et profondément agaçante". Elle s’est également engagée à les accompagner "vers une solution professionnelle stable", y compris par leur "intégration dans les effectifs de la Ville" si nécessaire.

Neuf dossiers ayant été déposé, les trois derniers seront examinés le 28 octobre prochain. La décision devait initialement être rendue le 8 septembre dernier, mais avait été repoussée.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles