Des renforts contre la délinquance en Seine-Saint-Denis

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. [JOHN MACDOUGALL / AFP/Archives]

Bernard Cazeneuve a annoncé lundi que les effectifs des forces de l’ordre allaient être renforcés en Seine-Saint-Denis pour faire face à la délinquance dans ce département. 

 

«Il y a eu trop de moyens rabotés ces dernières années» a admis le ministre de l’Intérieur. Face à ce constat, le locataire de la Place Beauvau a fait valoir «l’augmentation très significative des effectifs de près de 1 600 pour la seule année 2016», tout en souhaitant que ces moyens soient «rehaussés». 

 

 

Bernard Cazeneuve se trouvait à Saint-Ouen quelques heures seulement après qu’un policier de la Brigade anti criminalité de la ville a été blessé à la tête au cours d’une fusillade avec deux braqueurs. La victime se trouvait dans un état "désespéré" lundi soir. 

 

Visé par une fiche "S" pour radicalisation

De son côté, l’un des deux malfaiteurs était décédé de ses blessures plus tôt dans la journée. Il était en cavale depuis la fin mai. Le lendemain de sa fuite, il avait été visé par une fiche "S" pour ses liens avec des détenus radicaux. Le second braqueur a été placé en garde à vue.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles