Air France : Hollande plaide pour un accord "qui préserve l'emploi"

Le président François Hollande sur les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire, le 13 octobre 2015 [STEPHANE MAHE / POOL/AFP] Le président François Hollande sur les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire, le 13 octobre 2015 [STEPHANE MAHE / POOL/AFP]

Le président François Hollande a plaidé mardi pour un accord à Air France qui "préserve l'emploi" et qui "assure la compétitivité de la compagnie" aérienne.

 

En marge d'une visite sur les chantiers de Saint-Nazaire, le chef de l'Etat en a de nouveau appelé au "dialogue social" et à "la responsabilité" en déplorant "la brutalité", qu'elle vienne des "mouvements" sociaux ou d'un "certain nombre de décisions" des "patrons".

Le numéro un de la CGT, Philippe Martinez, a jugé mardi "proprement scandaleuses" les arrestations des cinq salariés d'Air France soupçonnés de violences et la prolongation de leurs gardes à vue, estimant que le gouvernement avait "son mot à dire en terme de dialogue social".

Les cinq salariés d'Air France placés en garde à vue lundi dans le cadre de l'enquête sur les violences du 5 octobre ont été déférés mardi devant un magistrat du parquet et pourraient être jugés dans un délai court de 10 jours à deux mois pour «violences aggravées», les faits ayant été commis en réunion.

 

À suivre aussi

La compensation carbone se fera notamment par «le financement de projets de plantation d'arbres».
Environnement Air France va compenser les émissions de CO2 de ses vols intérieurs dès 2020
Un appareil de la compagnie française XL Airways le 8 juin 2018 à l'aéroport parisien Roissy-Charles de Gaulle [STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives]
Aviation Le patron d'XL Airways en appelle à Air France
Aviation La reprise d'Aigle Azur dans un ciel plus qu'incertain

Ailleurs sur le web

Derniers articles