Air France : Hollande plaide pour un accord "qui préserve l'emploi"

Le président François Hollande sur les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire, le 13 octobre 2015 [STEPHANE MAHE / POOL/AFP] Le président François Hollande sur les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire, le 13 octobre 2015 [STEPHANE MAHE / POOL/AFP]

Le président François Hollande a plaidé mardi pour un accord à Air France qui "préserve l'emploi" et qui "assure la compétitivité de la compagnie" aérienne.

 

En marge d'une visite sur les chantiers de Saint-Nazaire, le chef de l'Etat en a de nouveau appelé au "dialogue social" et à "la responsabilité" en déplorant "la brutalité", qu'elle vienne des "mouvements" sociaux ou d'un "certain nombre de décisions" des "patrons".

Le numéro un de la CGT, Philippe Martinez, a jugé mardi "proprement scandaleuses" les arrestations des cinq salariés d'Air France soupçonnés de violences et la prolongation de leurs gardes à vue, estimant que le gouvernement avait "son mot à dire en terme de dialogue social".

Les cinq salariés d'Air France placés en garde à vue lundi dans le cadre de l'enquête sur les violences du 5 octobre ont été déférés mardi devant un magistrat du parquet et pourraient être jugés dans un délai court de 10 jours à deux mois pour «violences aggravées», les faits ayant été commis en réunion.

 

Vous aimerez aussi

Anne Rigail lors d'une conférence de presse à l'occasion du lancement de la ligne Paris-Nairobi, à Nairobi le 26 mars 2018 [Yasuyoshi CHIBA / AFP/Archives]
Entreprises Anne Rigail, première femme nommée à la tête d'Air France
Air France Un avion français bloqué en Sibérie
Aviation Un vol Air France fait demi-tour, faute d'autorisation pour survoler la Russie

Ailleurs sur le web

Derniers articles