«Astainable» : immersion dans la ville durable du futur

Le projet Astainable met en scène la capitale du Kazakhstan à l'horizon 2030. Le projet Astainable met en scène la capitale du Kazakhstan à l'horizon 2030. [©Eiffage–Egis–ENGIE–Enodo–Pierre Gautier Architecture–Atelier Villes & Paysages]

La plateforme 3D présente les innovations de demain, qui permettront aux métropoles de respecter l'environnement.

Eiffage et ses partenaires Egis et Engie (ex-GDF Suez) ont présenté en début de semaine «Astainable» – contraction d’Astana et de «sustainable» («durable» en anglais). Cette plate-forme en 3D met en scène, de manière virtuelle, une métropole durable à l’horizon 2030, en l’occurrence la capitale du Kazakhstan.
 
150428_astainable_khan_shatyr_2.jpg
©Eiffage–Egis–ENGIE–Enodo–Pierre Gautier Architecture–Atelier Villes & Paysages
 
Le but : «promouvoir les savoir-faire français en la matière», explique Valérie David, la directrice développement durable du groupe Eiffage. Tel un jeu vidéo, cet outil offre une immersion totale dans la ville de 722 km2 (soit sept fois Paris), à 360°, pour prendre les transports et découvrir le mobilier urbain éco-conçu. «Dans le tramway, par exemple, l’utilisateur comprend comment le chauffage est généré par la récupération des eaux usées sur les bâtiments alentour», poursuit Valérie David.
 
am_hub_neige_2.jpg
©Eiffage–Egis–ENGIE–Enodo–Pierre Gautier Architecture–Atelier Villes & Paysages
 
Toutes les solutions (350 au total) de ce futur durable sont dévoilées, de l’éco-mobilité à la gestion de l’eau en passant par la valorisation des déchets, l’agriculture urbaine et la digitalisation.  Réunies au sein d’un club industriel, 106 entreprises françaises ont participé au projet avec l’aide du gouvernement. Et parmi elles, nombreuses sont de ­petite taille, car «60 % des solutions portées dans Astainable le sont par des PME et des PMI», note la spécialiste d’Eiffage.
 
150428_astainable_republique_2.jpg
©Eiffage–Egis–ENGIE–Enodo–Pierre Gautier Architecture–Atelier Villes & Paysages
 
L’outil présenté cette semaine offre donc à ces entreprises la visibilité à l’international qui leur fait défaut ­actuellement. Elles peuvent désormais montrer leurs innovations à toutes les villes du monde qui sont ou seront confrontées prochainement à l’attractivité urbaine. Car la planète compte chaque jour 180 000 citadins de plus.
 
 
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles