Quinze ans de réclusion pour avoir jeté sa fille dans la Deûle

La mère de famille avait mis sa fille dans un sac plastique avant de la jeter dans la Deûle. La mère de famille avait mis sa fille dans un sac plastique avant de la jeter dans la Deûle.[PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Elle n’a pas esquissé le moindre geste à l’annonce du verdict. Estelle Derieux a été condamnée, mercredi après-midi, à quinze ans de réclusion criminelle par la cour d’assises du Nord pour le meurtre avec préméditation de sa fille.

En août 2013, cette mère de famille avait mis la petite Mandolina, âgée de deux ans et onze mois, dans un sac plastique avant de la jeter dans les eaux de la Deûle, à Lille. Un acte qu’elle a justifié en prétextant que les services sociaux voulaient la lui retirer. «Elle accepte la peine qui a été prononcée et elle comprend que la société la sanctionne», a réagi, à l’issue de l’audience, l’avocat de la jeune femme (34 ans), dont la peine a été ­assortie d’un suivi socio-judiciaire pendant cinq ans, avec obligation de soins. L’expert psychologue avait constaté une «problématique bipolaire de la personnalité» de l’accusée, actuellement incarcérée à la prison de Sequedin

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles