Le Beaujolais nouveau arrive

28 millions de bouteilles de Beaujolais nouveau ont été vendues en 2014 [KENZO TRIBOUILLARD / AFP]

Le Beaujolais nouveau fait jeudi son grand retour chez les cavistes.

De Lyon à Paris en passant par Beaujeu (Rhône), les amoureux du beaujolais nouveau ont célébré jeudi à minuit l’arrivée des toutes premières bouteilles du cru 2015. Une fête qui a aussi dépassé les frontières françaises. Décalage horaire oblige, c’est le Japon, consommateur à lui seul d’un quart des exportations de beaujolais, qui a trinqué en premier.

Pour continuer à célébrer l’arrivée jeudi des bouteilles dans les rayons, cinquante vignerons de l’appellation vont sillonner les rues de Paris à bord de 2 CV Citroën. Ils proposeront, dès 18h, une dégustation du millésime 2015 dans plusieurs bars de la ville.

Une cuvée que les producteurs qualifient d’exceptionnelle : «On a eu un printemps humide puis un ensoleillement historique en juillet dans le Rhône, qui a été le département le plus chaud de France», explique Jean Bourjade, délégué général de l’Inter-Beaujolais. Une année de haute voltige qui pourrait bien concurrencer la cuvée 2009, décrite par beaucoup d’observateurs comme «le millésime du siècle».

Nouvelle saison sur fond de crise

Mais la qualité ne fait pas tout. Depuis quelques années, le beaujolais nouveau traverse une crise sans précédent. Cette saison, les ventes s’annoncent tout juste stables.

Les vignerons ont d’ailleurs foulé le pavé en signe de protestation en septembre dernier pour réclamer une réévaluation des prix. Ils regrettent aussi que ce vin primeur soit encore trop souvent victime d’une mauvaise image auprès des consommateurs. Il se vend aujourd’hui deux fois moins de bouteilles de beaujolais nouveau qu’il y a dix ans

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles