Restos du cœur : la 31e campagne d'hiver est lancée

Les 69 200 bénévoles mobilisés en France sont la colonne vertébrale des Restos du cœur. Les 69 200 bénévoles mobilisés en France sont la colonne vertébrale des Restos du cœur. [JOEL SAGET / AFP]

Les 2 111 centres des Restos du cœur ouvrent leurs portes ce lundi 30 novembre, pour le lancement de la 31e campagne d’hiver de l’association. 

Tous les jours jusqu’au mois de mars, ils accueilleront les personnes dans le besoin pour leur fournir des denrées alimentaires. Au total, quelque 128 millions de repas devraient être distribués. Des produits achetés grâce aux dons financiers (93 millions d’euros en 2014-2015), aux recettes des concerts des Enfoirés et aux subventions publiques. 

Mais les Restos s’appuient également sur des ressources en nature. Une partie des denrées distribuées provient en effet de dons alimentaires de la part de particuliers, ce qui permet par ailleurs de lutter contre le gaspillage. De plus, certains aliments viennent directement des producteurs, incités à donner par la loi Coluche sur la défiscalisation des dons des agriculteurs. Sept millions de litres de lait ont ainsi été récoltés l’an dernier. L’association demande d’ailleurs que la mesure soit étendue aux producteurs de viande et de céréales, qui n’en bénéficient pas.

Faciliter l’engagement associatif

Les Restos du cœur militent d’autre part pour que le bénévolat soit plus encouragé, notamment en simplifiant les démarches administratives. Les 69 200 bénévoles mobilisés sont en effet la colonne vertébrale de l’organisme, qui s’inquiète d’avoir de plus en plus de difficultés à recruter. Une perspective alarmante quand le nombre de bénéficiaires des Restos a, lui, été multiplié par plus de 10 depuis leur lancement. Alors qu’ils n’étaient que 70 000 en 1985, ils étaient en effet 950 000 l’an passé.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles