Un "photobomb" gâche une poignée de main historique

Le président des Comores, Ikililou Dhoinine, cache la poignée de main entre les dirigeants israélien et palestinien lors de la COP21. [MARTIN BUREAU / POOL / AFP ]

Lors de la photo de famille de la COP21, le président des Comores, Ikililou Dhoinine, a gâché la photo de la poignée de main entre le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, et le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

C'était la première fois que les deux dirigeants se serraient la main depuis le 15 septembre 2010. Un geste d'autant plus symbolique que la tension est actuellement à son comble au Proche-Orient, confronté à une vague d'agressions d'Israéliens par des Palestiniens.

Bien malgré lui, le président comorien aura ainsi vécu son heure de gloire devant les photographes du monde entier.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles