Uber condamné à 150 000 euros d'amende en appel pour UberPop

Une personne utilise UberPop à Paris le 17 juin 2015 [THOMAS OLIVA / AFP/Archives] Une personne utilise UberPop à Paris le 17 juin 2015 [THOMAS OLIVA / AFP/Archives]

La cour d'appel de Paris a condamné lundi à 150 000 euros d'amende pour "pratique commerciale trompeuse" la filiale française du géant américain Uber qui proposait comme du covoiturage une offre payante de transport de particuliers baptisée UberPop.

La cour a aggravé la peine prononcée contre Uber France, qui avait été condamné en première instance le 16 octobre 2014 à 100 000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Paris. Deux cents mille euros d'amende avaient été requis en appel.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles