Pas de «coup de pouce» pour le Smic

La ministre du Travail Myriam El Khomri le 9 décembre 2015 à la sortie de l'Elysée à Paris [STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives] Une personne rémunérée au Smic touchera donc 1 466,62 euros bruts mensuels. [STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives]

Le Smic augmentera de 0,6% au 1er janvier, de 9,61 à 9,67 euros bruts de l'heure, sans «coup de pouce», ont indiqué lundi trois sources syndicales à l'AFP.

Une personne rémunérée au Smic touchera donc 1 466,62 euros bruts mensuels, soit une hausse de 9,10 euros par rapport à 2015. Comme lors des trois dernières revalorisations, le gouvernement n'a pas accordé de «coup de pouce», ont précisé les sources.

Le ministère a suivi les recommandations du groupe d'experts sur le Smic, une instance consultative composée d'économistes. Cette année encore, le groupe avait conseillé de «s'en tenir à l'indexation légale du Smic», pour ne pas «ajouter à l'incertitude» en ces temps de faible reprise économique.

Les syndicats réclamaient un geste du gouvernement

L'exécutif n'a pas accédé aux revendications de quatre syndicats - la CGT, FO, la CFE-CGC et la CFTC - qui réclamaient un geste. C'est «affligeant», a réagi à chaud Pascal Debay, représentant de la CGT à la CNNC, auprès de l'AFP.

Cette annonce a été faite aux partenaires sociaux lors d'une réunion de la Commission nationale de la négociation collective (CNNC), composée de représentants des partenaires sociaux.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles