Charlie Hebdo : une faute sur la plaque commémorative

Selon la Mairie de Paris, la faute viendrait directement de l'entreprise de gravure.[JOEL SAGET / AFP]

La plaque dévoilée ce mardi en hommage aux victimes de l'attaque contre Charlie Hebdo comporte malheureusement une faute d'orthographe à Georges Wolinski.

Installée rue Nicolas-Appert (XIème arrondissement), où se trouvait le siège du journal, cette plaque a été inaugurée par le président de la République François Hollande et la maire de Paris Anne Hidalgo "à la mémoire des victimes de l'attentat terroriste contre la liberté d'expression perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015".

On y retrouve les noms des victimes des les frères Kouachi : Frédéric Boisseau, Franck Brinsolaro, Cabu, Elsa Cayat, Charb, Honoré, Bernard Maris, Mustapha Ourrad, Michel Renaud, Tignous et... Georges "Wolinsky". Le célèbre dessinateur s'est en effet vu affubler d'un "y" à la fin de son nom, au lieu d'un "i". Une faute qui a échappé aux responsables, mais pas aux internautes.

Si bien que l'hommage a vite été moqué :

Quelques minutes plus tard, la plaque a été recouverte d'un voile pour cacher cette erreur qui fait désordre.

Selon la Mairie de Paris, interrogée par un journaliste de BFMTV, la faute viendrait directement de l'entreprise de gravure et devrait être corrigée dans l'heure.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles