Vidéo du viol présumé : la jeune fille ne veut pas porter plainte

La jeune fille n'était pas en mesure de dire si les relations sexuelles étaient consenties ou non. [PHILIPPE HUGUEN / AFP]

La victime présumée d’un viol, dont les images ont été diffusées sur les réseaux sociaux, a refusé de porter plainte et précisé que l’un des deux hommes présents sur la vidéo était son petit-ami.

Auditionnée lundi après l’arrestation des deux auteurs de la vidéo, la jeune fille âgée de 18 ans n’était pas en mesure de dire dans quel contexte elle a pris part aux relations sexuelles et si elle était consentante ou non, rapporte La Dépêche. Elle a ainsi refusé de déposer une plainte, affirmant ne «pas vouloir faire du tort à son ami».

Les deux garçons, dont la garde à vue a été prolongée lundi soir, ont affirmé aux enquêteurs qu’elle ne s’était pas opposée aux rapports sexuels. Le procureur de la République de Perpignan a annoncé mardi l'ouverture d'une information judiciaire pour «viol en réunion, enregistrement d'images d'un viol en réunion et atteinte à la vie privée» et la mise en examen des deux auteurs présumés de la vidéo. Un juge d'instruction devra déterminer le «degré d’acceptation» de la jeune fille et dire si son jugement était altéré par la contrainte, l’alcool ou la drogue.

La jeune fille retrouvée en état de choc

Les deux suspects âgés d’une vingtaine d’années avaient été interpellés dimanche à Perpignan dans l’appartement de l’un d’eux, après la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo de viol présumé qui avait alerté les internautes.

Les images, tournées avec un smartphone montraient une relation sexuelle particulièrement brutale entre les deux hommes et la jeune fille, visiblement fortement alcoolisée. Lors de l’arrestation des deux hommes, la victime présumée se trouvait encore dans l’appartement, ivre et en état de choc. Elle a été hospitalisée. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles