Le taux du Livret A maintenu à 0,75%

Si la formule de calcul du taux théorique avait été appliquée, cela aurait aboutit à abaisser à 0,50% son rendement.[DENIS CHARLET / AFP]

La proposition du gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, de maintenir le taux du Livret A à 0,75% lors de sa prochaine révision le 1er février a été validée par Bercy.

Si la formule de calcul du taux théorique avait été appliquée, cela aurait aboutit à abaisser à 0,50% le rendement de ce produit d'épargne le plus répandu en France. Le rendement théorique du Livret A se calcule en ajoutant un quart de point au niveau de l'inflation (hors tabac). Or, en décembre, les prix à la consommation ont progressé sur un an de 0,2%, selon les données publiées mercredi par l'Insee. Ceci donne donc un taux théorique de 0,50%, puisqu'il faut arrondir au quart de point le plus proche.

"Toutefois, compte tenu des perspectives d'une légère augmentation de l'inflation en 2016, le gouverneur considère qu'il est justifié de déroger à la stricte application de la formule de calcul en vigueur, ainsi que le règlement en prévoit la possibilité" a souligné un communiqué de la Banque de France. Depuis la création de ce produit d'épargne en 1818, sa rémunération n'a jamais été inférieure à 0,75%.

Il est devenu fréquent de voir la formule de calcul ne pas être strictement appliquée. A l'été 2015, le taux du Livret A aurait par exemple dû mécaniquement baisser de 1% à 0,50% mais la Banque de France et Bercy avaient choisi de le fixer à 0,75%. Début 2015, la chute aurait dû être encore plus importante si la formule avait été respectée, avec un repli à 0,25%, mais le gouvernement avait alors opté pour un maintien du rendement à 1%. En revanche, comme il l'avait déjà laissé entendre mercredi matin, François Villeroy de Galhau recommande de baisser le taux des nouveaux plans épargne logement (PEL), jugeant "anormalement élevé" le niveau actuel de 2%. Il propose ainsi de le ramener à "un niveau inférieur ou égal à 1,5%" mais ce changement ne concernerait pas les PEL déjà ouverts.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles