De la drogue dans les faux-plafonds d'un commissariat parisien

Les investigations ont été confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN).

Une enquête a été ouverte après la découverte fortuite de petites quantités de drogue ou de médicaments de substitution dans les faux plafonds du vestiaire du commissariat du 18e arrondissement de Paris.

La découverte a été signalée mardi soir par des policiers au parquet de Paris, qui a confié les investigations à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN). Les premières fouilles effectuées par les enquêteurs de l'IGPN dans le vestiaire ont permis de trouver d'autres plaquettes de médicaments, des stupéfiants en petit conditionnement, des papiers d'identité, authentiques ou faux, et d'autres objets qui pourraient être liés à des saisies.

A lire aussi : Australie : 600 millions d'euros de drogue cachés dans des soutiens-gorge

L'enquête, qui devra déterminer si des policiers sont impliqués, a été ouverte notamment pour recel de vol, recel de détournement de biens publics par personne dépositaire de l'autorité publique et détention de stupéfiants.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles