Qu'est devenue Leonarda ?

Leonarda n'a pas perdu espoir de revenir un jour en France. [ARMEND NIMANI / AFP]

Son cas avait fait grand bruit  en 2013, empoisonnant le début de quinquennat de François Hollande. Alors âgée de 13aans, Leonarda Dibrani avait été interpellée lors d'une sortie scolaire pour être expulsée vers le Kosovo, d'où son père, en situation irrégulière, est originaire.

La cas de la jeune Rom avait à l'époque scandalisé une partie de la gauche, choquée par la manière dont les autorités avaient traité une jeune collégienne. L'affaire, fortement médiatisée, avait notamment entraîné une forte mobilisation des lycéens, qui avaient manifesté pour réclamer son retour en France. Après être intervenu directement pour justifier son expulsion, conforme à la loir, François Hollande avait tenté d'apaiser la colère de la jeunesse en affirmant que Leonarda serait, si elle le désirait, accueillie en France, mais "seule". Une proposition rejetée devant les caméras de télévision par Leonarda : «J'ai pas envie de quitter ma famille. Un jour ou l'autre, je rentre en France», avait-elle déclaré. La situation était alors devenue d'autant plus embarassante pour le président de la République que la droite lui avait alors reproché son laxisme. 

A lire aussi : La famille de Leonarda veut toujours revenir

«J'en veux encore à Hollande»

Deux ans et demi plus tard, désormais âgée de 17 ans, Leonarda vit toujours au Kosovo, où elle est devenue serveuse dans un restaurant de Mitrovica. Elle s'est exprimée sur Facebook pour décrire sa situation. «Pour le moment, mes parents sont en contact avec des assistantes sociales et l'ambassade pour trouver une solution, écrit-elle. La vie est dure ici. Mon père est malade. La maison n'est pas beaucoup chauffée». Et elle affirme toujours vouloir retourner en France. «J'en veux encore à Hollande. Il a gâché ma vie», explique-t-elle. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles