Paris : des secrets de la Seconde Guerre mondiale au Fort de Vincennes

Ces milliers de documents étaient quasiment tombés dans l'oubli depuis plusieurs décennies. [AFP PHOTO /SHD/VIOLA DOMINIQUE]

Ils font partis des derniers secrets de la Deuxième Guerre mondiale. Des milliers de documents inédits datant de l’occupation nazie sont accessibles depuis quelques jours. 

Les chercheurs aussi bien que les simples citoyens peuvent les consulter au Service historique de la Défense (SHD), situé dans le fort de Vincennes, à Paris. Soixante-dix ans après la fin du conflit, un arrêté ministériel a en effet levé les dernières restrictions en décembre dernier. Et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg, puisque l’ensemble des cartons d’archives représente 500 mètres d’étagères. 

A lire aussi : Quand Staline faisait analyser les excréments de Mao

Quatre archivistes devront ainsi travailler pendant plus d’un an encore afin de découvrir et répertorier l’ensemble des listes, des documents et des lettres qui ont été entreposées durant plusieurs décennies dans les sous-sol de l’édifice. En théorie, ils ne contiennent pas de données sensibles, mais des informations rares sur le régime de Vichy. Celles-ci concernent par exemple des personnes ayant collaboré, des réseaux de la Résistance démantelés ou encore sur des services du contre-espionnage allemand. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles