Les élèves pourront de nouveau disséquer les souris

Le Conseil d'Etat a annulé lundi l'interdiction de disséquer des souris. [© MARCEL MOCHET / AFP]

Le Conseil d'Etat a tranché. Il a annulé lundi l'interdiction de disséquer des souris, décidée par le ministère de l'Education Nationale. Une décision applaudie par le premier syndicat d'enseignants du secondaire, le Snes-FSU.

Car, pour les professeurs, «la confrontation avec le réel est l'un des fondements de notre discipline, dans l'évident respect de la vie animale, et les solutions alternatives actuellement proposées -marquettes en plastique, programmes informatiques- sont loin de pouvoir remplacer la manipulation du vivant».

A lire aussi : Pourquoi utilise-t-on des souris de laboratoire ?

Le ministère avait d'interdire les dissections en s'appuyant sur une directive européenne de 2010 prohibant déjà ce genre de pratiques. Depuis la circulaire de 2014, les collégiens et lycéens français ne pouvaient donc plus s'exercer sur des souris mais «des invertébrés (...) à l'exception des céphalopodes (...) et sur des vertébrés ou sur des produits issus de vertébrés fiasant l'objet d'une commercialisation destinée à l'alimentation», précisaient les autorités. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles