Trois ruches installées sur le toit du Parti communiste à Paris

Le premier secrétaire du parti, Pierre Laurent, était présent lors de l'inauguration des ruches, ce mardi. [Capture Twitter / PCF]

Les ouvrières étaient à l’honneur ce mardi au Parti communiste français. Trois ruches ont en effet été installées hier sur le toit du siège du parti, situé avenue du Colonel-Fabien, dans le 19e arrondissement de Paris.

A deux pas du parc des Buttes-Chaumont et épargnée par les pesticides de la campagne, cette initiative est destinée à «sensibiliser au nécessaire combat pour la survie des abeilles», a indiqué le PCF. La formation politique de gauche entend ainsi «apporter sa part aux défis de la préservation de la biodiversité». Ses membres attendent d'ailleurs les premières récoltes de miel d'ici au mois de juillet.

A lire aussi : Combien d’abeilles faut-il pour produire un kilo de miel ?

La capitale compte aujourd’hui environ 700 ruches, entretenues par des professionnels, des associations comme des particuliers. La municipalité a d’ailleurs lancé au début du mois un plan visant à encourager ce type d'installations d’ici à 2020. Les abeilles, par leur travail de pollinisation des plantes, jouent un rôle essentiel dans la préservation de la biodiversité.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles