Menton : des migrants tentent de forcer la frontière franco-italienne

Ce type de procédure est en vigueur depuis les attentats 13 novembre dernier et le retour du contrôle aux frontières.[VALERY HACHE / AFP]

Une cinquantaine de migrants a tenté, en vain, de passer la frontière franco-italienne dans la nuit de vendredi à samedi à Menton (Alpes-Maritimes).

«Tous les migrants qui avaient réussi à passer le poste-frontière, de même que ceux qui avaient emprunté la voie ferrée venant d’Italie, ont été interpellés et non-admis en France», a indiqué un représentant de la préfecture des Alpes-Maritimes.

A lire aussi : Réfugiés : des pistes pour réformer le système d'asile de l'UE

Ce type de procédure est en vigueur depuis les attentats 13 novembre dernier et le retour des contrôles aux frontières. «Ce genre d’événement n’est pas une première, nous avions déjà connu ce type de phénomène l’an dernier», a-t-il poursuivi.

Dans l’arrière-pays niçois, une vingtaine de migrants a par ailleurs été interpellé au cours de la même nuit après un contrôle de la gendarmerie. Ils ont également fait l’objet d’une procédure de non-admission, pour être ensuite remis aux autorités italiennes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles