Roissy : un drone sur la trajectoire d’un avion de ligne

Les drones civils sont à l’origine d’un nombre croissant d’incidents avec des avions de ligne. [ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Nouvel incident aux environs de l’aéroport de Roissy où un drone a croisé la trajectoire d’un avion de ligne d’une compagnie irlandaise.

Les fauts sont survenus alors que l’avion de ligne s’apprêtait à atterrir à l’aéroport parisien de Roissy. A une altitude de 800 pieds (soit environ 2.300 mètres), le pilote de ligne a repéré un drone civil, situé à environ 150 mètres sous son aile droite. A l’atterrissage, le pilote a immédiatement signalé la présence du petit aéronef à la gendarmerie des transports aérien (GTA), les drones n’étant pas autorisés à dépasser un plafond de 150 mètres.

A lire aussi : Londres : un drone aurait percuté un avion

Des accidents évités de peu

Cet incident fait suite à celui du 19 février, qui avait vu le pilote d’un Airbus A320 d’Air France déconnecter le pilote automatique pour effectuer une manœuvre d’urgence visant à éviter un drone finalement passé à 5 mètres sous son aile gauche. 

Un arrêté publié en décembre interdit pourtant aux drones de voler à proximité des aéroports et de survoler des zones habités. Sur l’année 2015, la GTA a constaté 8 signalements de survols illicites à proximité de l’aéroport de Roissy, qui ont tous engendrés l'ouverture d'enquêtes. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles