Heures supplémentaires : Alain Vidalies veut rassurer les routiers

Le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies, à Paris, le 19 mai 2016 [STEPHANE DE SAKUTIN                  / AFP] Le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies, à Paris, le 19 mai 2016 [STEPHANE DE SAKUTIN / AFP]

Le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies, a promis aux routiers que le projet de loi Travail ne modifierait pas leur régime "dérogatoire" sur les heures supplémentaires.

Dans un courrier envoyé aux syndicats, et dont l'AFP à obtenu copie ce samedi 21 mai, le secrétaire d'Etat chargé des Transports promet ainsi que les "heures sup'" ne pourront pas être majorées de moins de 25%.

A lire aussi : Manuel Valls affirme que la Loi travail ira "jusqu'au bout"

"Des textes spécifiques"

"Dans le transport routier, le régime de durée du travail et ses conditions de rémunération repose sur des textes spécifiques" et "ce dispositif réglementaire, dérogatoire, n'est pas modifié par le projet de loi Travail", a écrit M. Vidalies dans sa lettre adressée vendredi. Le gouvernement va "expertiser s'il est nécessaire de procéder à des ajustements du décret" sur la durée du travail des routiers "afin de clarifier le débat et d'éviter les interprétations qui pourraient donner matière à contestation", précise-t-il.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles