Sécurité routière : piétons et téléphones ne font pas bon ménage

Près d'un Français sur dix s'est déjà fait renverser en utilisant son portable. Près d'un Français sur dix s'est déjà fait renverser en utilisant son portable.[YAMIL LAGE / AFP]

Une étude Opinionway pour GMF Assurances décortique le comportement des piétons qui téléphonent en ville. Pointant leur manque de prudence.

Selon les résultats de cette étude publiée ce mardi, de manière générale, les Français sont loin d'être parfaits lorsqu'ils marchent en centre-ville. Près de 9 sur 10 déclarent ainsi avoir déjà traversé en dehors des passages piétons, et 76 % alors que le feu était rouge. Deux sur trois marchent sur la route plutôt que sur le trottoir, et un sur cinq n'hésite pas à traverser sans regarder. 

Le danger encore plus présent avec un téléphone

Mais le danger est encore plus présent lorsque la personne téléphone dans la rue. Alors que 92 % des Français ont un portable, 77 % passent des coups de fil et 56% envoient ou lisent des textos. Par ailleurs, 49% prennent des photos, 30 % écoutent de la musique, et 24 % consultent les infos. Des proportions encore plus marquée parmi les jeunes générations, davantage connectées : 95 % pour le téléphone, 92% pour les SMS, 79 % pour la musique, 65 % pour les photos, 50 % pour les infos).

A lire aussi : Code de la route : les questions trop ardues retirées

Autant d'habitudes qui présentent un vrai danger : 16 % des utilisateurs de téléphone indiquent avoir déjà failli entrer en collision avec un cycliste, 14 % avec une voiture, et 8 % se sont déjà fait renversés. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles