Les radars ont rapporté une somme record à l’État en 2015

Les radars ont rapporté 789 millions d’euros à l’État français en 2015.[JOEL SAGET / AFP]

Les radars n’ont jamais rapporté autant à l’État : en 2015, ils ont représenté une manne financière de 789 millions d’euros, une hausse de 6,6% sur un an. 

Dans une note qui paraîtra cette semaine, la Cour des Comptes révèle qu’en 2015, les radars ont rapporté quelques 789 millions d’euros à l’État Français, soit une hausse de 6,6% par rapport à l’année dernière. Les 4.200 radars installés en France rapportent donc en moyenne 164.000 euros chacun par an.

A lire aussi : Allemagne : un perroquet flashé à 43 km/h

Moins de clichés, mais de meilleure qualité

Pourtant, les radars ont flashé moins de véhicules en 2015 qu’en 2014 puisque cette année 20,24 millions de clichés ont été pris, contre 20,37 millions l’année dernière, selon le rapport annuel de l’Agence nationale du traitement automatisé des infractions. Moins de clichés, mais une efficacité accrue chaque année : en 10 ans, le «taux de conversion» de chaque cliché en contravention est passé de 46% à 66%. Au total, 13,31 millions de contraventions ont été envoyées en 2015.

Verbaliser les véhicules étrangers

Cette hausse des recettes de radars s’explique notamment par la possibilité de verbaliser les véhicules étrangers depuis la signature d’accords avec certains États européens (parmi lesquels l’Allemagne et les Pays-Bas). Une hausse qui devrait se confirmer dans les années à venir, l’État ayant la volonté de multiplier les accords au niveau européen pour poursuivre les automobilistes étrangers qui sont à l’origine de près de 20% des infractions relevés par les radars. 

Par ailleurs, 500 nouveaux radars devraient être déployés d’ici trois ans, et 10.000 à 12.000 «leurres» devraient être mis en place pour susciter la méfiance des conducteurs. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles