Grève du RER : l'exécutif n'exclut pas des réquisitions

Sud-Rail s'attend à ce que le taux de grévistes remonte vendredi "car un certain nombre de nos collègues attendaient l'Euro pour entrer en grève".[JEAN AYISSI / AFP]

Les conducteurs SNCF des RER B et D, qui desservent le Stade de France, seront massivement en grève vendredi, jour du match d'ouverture de l'Euro de football.

100% des conducteurs de la zone SNCF Paris-Sud-Est (RER D) sont déclarés grévistes pour vendredi, et plus de 90% sur la zone Paris-Nord (B et D). Les prévisions de la SNCF pour vendredi ne sont pas encore connues mais elle a déjà annoncé qu'elle avait prévu de faire circuler 50 trains "vers et depuis le stade", ce qui "permettra d'acheminer entre 20.000 et 30.000 voyageurs". Elle a invité les spectateurs à se rendre "le plus tôt possible" au Stade de France pour le match d'ouverture France-Roumanie.

A lire aussi : La CGT promet de ne pas jouer les trouble-fête pour l'Euro

"L'Etat prendra toutes les mesures qui seront nécessaires" face aux grèves, a affirmé François Hollande jeudi soir, en appelant "à la responsabilité de chacun". "Je serai extrêmement attentif et vigilant et dans la journée de demain, s'il doit y avoir des décisions, elles seront prises", a-t-il dit, sans toutefois parler clairement de réquisitions de personnel. Interrogé sur une possible réquisition de conducteurs, le Premier ministre Manuel Valls a indiqué de son côté qu'il n'excluait "aucune hypothèse".

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles