Paris réunit onze grandes métropoles mondiales contre la pollution

Paris et onze villes sont mobilisées pour mener des actions fortes pour l'air.[GEORGES GOBET / AFP]

La capitale réunit lundi 27 juiin, au palais d’Iéna, onze autres métropoles internationales autour d’un sommet baptisé «Cities for Air» («les villes pour l’air»).

Paris se pose en leader de la lutte contre la pollution. Athènes, Pékin, Tokyo ou encore Montréal ont répondu à l’invitation de la ville, de la Métropole du Grand Paris, d’Airparif et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’objectif de cette réunion est d’échanger sur les actions fortes réalisées par les différentes municipalités, à l’image de celles de Ljubljana, désignée capitale verte de l’Europe cette année. La ville slovène de 280 000 habitants a notamment fermé son centre-ville aux voitures, pour que s’y développent les transports en commun, le vélo et la marche.

A lire aussi : Véhicules interdits à Paris au 1er juillet : ce qu'il faut savoir

La question de la restriction de circulation imposée aux véhicules les plus polluants est aussi posée, ce type de mesure étant appliquée à Mexico et à Paris. Ce sommet intervient alors que la maire PS, Anne Hidalgo, est candidate au C40, sorte de club des grandes villes du monde, avec pour principale mission la lutte contre la pollution.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles