L214 dévoile de nouvelles images de maltraitance animale dans deux abattoirs

Les images sont insoutenables. [Capture Youtube / L214]

Pour la quatrième fois en quelques mois, l’association L214 dévoile de nouvelles images choquantes de maltraitance animale dans les abattoirs de Pézenas (Hérault) et du Mercantour (Alpes-Maritimes).

La vidéo, tournée en caméras cachées entre novembre et fin mai révèlent des actes de maltraitance commis sur des bovins, des moutons, des cochons et des chevaux lors d’abattages conventionnels et rituels. Les images insoutenables montrent notamment des animaux mal étourdis reprendre conscience au moment de la saignée, des «égorgements à vif» pour des moutons et des bovins, un mouton recevoir un coup de couteau dans l’œil, des cochons forcés à avancer à coups de chocs électriques… Dans l’un des abattoirs incriminés, un veau tente de se relever pendant deux minutes alors qu’il est à moitié décapité, rapporte Le Monde.

A lire aussi : Vidéo : un élevage de 200.000 poules incriminé par L214

L’abattoir de Pézenas avait fait l’objet de deux contrôles des services de l’Etat en avril dans le cadre des inspections lancées par le ministre de l’Agriculture à la suite des précédentes révélations de l’association L214. Des «problèmes sur le poste d’étourdissement» avaient alors été relevés. Aucune infraction n’avait en revanche été repérée pour l’abattoir du Mercantour.

Plainte devant la justice

L214 a déposé une plainte ce mercredi pour maltraitance et actes de cruauté. L’association lance également une pétition pour réclamer un choix végétarien ou vegan dans la restauration collective.

De son côté, l'abattoir de Pézenas a également porté plainte après la découverte des caméras cachées de l'association. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles